Kurdistan irakien : des imams contre l’excision

Selon un rapport de Human Rights Watch, 41% des femmes seraient encore excisées au Kurdistan irakien. Une intervention pratiquée au rasoir, sans anesthésie, par des sages-femmes improvisées sur des fillettes âgées de 3 à 12 ans. Mais bonne nouvelle : le gouvernement régional du Kurdistan (KRG) vient de l’interdire, épaulé par une fatwa de religieux locaux qui rappellent que cette pratique, bien antérieure à l’islam, n’est pas inscrite dans le Coran. La peine encourue par les récalcitrants: de six mois à trois ans de prison et une amende de 10 millions de dinars (6 000 euros). Un geste politique fort dans une région où les femmes luttent pour leur autodétermination. « En votant cette loi, le KRG a montré sa volonté de protéger les droits des jeunes filles », a déclaré Nadya Khalife, chercheuse à Human Rights Watch. Espérons que cette mesure sera respectée !

Source : Marie Claire

Lire aussi :

 

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.